Nissan ne vendra plus de voitures diesel en Europe

Le constructeur automobile Nissan a décidé de sortir du marché des véhicules diesel en Europe, en arrêtant la production de telles voitures.

Le constructeur automobile a pris cette décision à la lumière des réglementations environnementales strictes qui ont vu le jour en Europe et vise à concentrer ses ressources sur le développement des véhicules électriques.

« En Europe, où se concentrent nos ventes diesel, la poussée de l’électrification va nous permettre d’arrêter graduellement le diesel pour les voitures particulières à chaque renouvellement de modèle » a déclaré un porte-parole du groupe à l’AFP le lundi 7 mai 2018.

Parmi les constructeurs automobiles japonais, Toyota n’a pas non plus prévu de lancer de nouveaux modèles de voitures diesel. Subaru avait aussi décidé de se retirer du marché du diesel en Europe ainsi qu’en Australie d’ici 2020.
Nissan compte actuellement une grande gamme de modèles diesel en Europe. Le groupe vise à ce que les véhicules électriques représentent la moitié de ses nouvelles ventes de véhicules en Europe d’ici 2025.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez