Mon Ket, premier film de François Damiens

François Damiens, le roi belge de la caméra cachée et de l’improvisation, a signé son premier long-métrage avec Mon Ket, sorti dans les salles mercredi 30 mai dernier. La critique est partagée pour juger ce film tourné en grande majorité en caméra cachée, style dans lequel François Damiens excelle depuis son enfance. L’histoire du film est celle d’un père qui s’évade de prison pour reconquérir l’amour de son fils adolescent.

Le synopsis officiel : Dany Versavel a un souci avec son fils : à 15 ans, Sullivan ne veut plus d’un père qui fait le king derrière les barreaux. Pour Dany, son « ket », c’est sa vie, hors de question de le laisser filer. Il décide donc de s’évader de prison prématurément ! Entre cavales, magouilles et petits bonheurs, il a tant de choses à lui enseigner. Un apprentissage à son image. Au pied de biche, sans pudeur ni retenue. Mais là où l’on pouvait craindre le pire, se cache peut être le meilleur…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez