Emmanuel Macron annonce la suppression de “l’exit tax”, une taxe sur l’évasion fiscale

L’exite tax, Emmanuel Macron souhaite y mettre fin pour favoriser les investissements en France

Emmanuel Macron a décidé de supprimer “l’exit tax”, une taxe basée sur l’évasion fiscale

Par l’intermédiaire d’une interview avec le magazine américain Forbes Magazine, le président Emmanuel Macron a déclaré vouloir supprimer d’ici l’année prochaine “l’exit tax“, cet impôt mis en place par Nicolas Sarkozy en 2011 pour lutter contre l’évasion fiscale. Ce mécanisme fiscal  imposaient certaines plus-values latentes réalisées par un contribuable qui avait transféré son domicile fiscal à l’étranger.

Emmanuel Macron justifie sa décision en estimant que cette taxe fait fuir les entrepreneurs et les investisseurs. D’après lui, l’exit tax envoie un “message négatif aux entrepreneurs, plus qu’aux investisseurs”, car elle signifie qu’« au-delà d’un certain seuil, vous êtes pénalisé si vous quittez la France”.

Lexit-taxe c’est quoi ?

Encore selon lui, l’exit tax “n’a aucun sens. Les gens sont libres d‘investir où ils le souhaitent. […] Ce n’est pas particulièrement bon pour les finances publiques françaises. [L’impôt] est très réduit et c’est un coût d’opportunité. Donc le message que je veux envoyer aux investisseurs c’est que nous réduisons les impôts sur les sociétés, nous simplifions tout, en apportant plus de flexibilité au marché du travail, en accélérant la transformation de l’économie française.

De réformes en cours

Beaucoup de réformes que notre gouvernement a voté depuis le début de mon mandat visent à réduire le coût de l’échec. Pour moi, c’est absolument essentiel. L’un des principaux problèmes dans le pays était le fait que le coût de la défaillance était particulièrement important, ce qui tuait les investissements. Donc désormais, c’est plus facile et presque sans coût d’échouer, ce qui est la meilleure façon d’encourager les entrepreneurs à tenter de réussir”.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez