Uber présente ses futurs taxis volants

Lors d’une conférence à Los Angeles, le groupe Uber a dévoilé ses plans concernant le lancement d’un service de taxis volants d’ici 2023.

L’entreprise prévoit de produire des milliers de ces engins à courte portée et électriques, à mi-chemin entre un drone et un hélicoptère. Le véhicule sera d’abord piloté par des humains puis pourrait à l’avenir voler de manière autonome. Leur décollage se fera de façon verticale.

Uber a monté pour ce projet un partenariat avec la NASA afin de créer un nouveau système de contrôle du trafic aérien.

Comme le rappelle Eric Allison, directeur des programmes d’aviation de Uber Elevate, le département de l’entreprise consacré au développement de ces taxis volants,

« Ce sont des prototypes qui n’existent pas encore ». Selon Uber, ils pourraient cependant être une solution pour désengorger les mégalopoles du monde entier, en commençant par Los Angeles, l’une des villes pionnières d’Uber Air.

Uber a aussi annoncé la réouverture d’un concours pour désigner une ville internationale où sera lancé ce service de taxis volants. Le groupe avait annoncé précédemment que Dallas et Los Angeles seraient les premières villes américaines où le service serait testé.

Le groupe a présenté pour la première fois son plan de taxis volants en 2016 et il avait alors affirmé qu’il lancerait des vols de démonstration en 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez