Gaz, vitesse, tabac… : ce qui change au 1er juillet

Voici venues les traditionnelles réformes du 1er juillet avec ses augmentations des prix pour certains produits avec une nouveauté cette année : le passage à 80 km/h de la limitation de vitesse sur les routes secondaires. Petit tour d’horizon des changements annoncés.

Tabac. C’était prévu : à partir du 2 juillet, les paquets de cigarettes et tabac à rouler les moins chers (7,50€) verront leur prix augmenter pour se rapprocher du prix moyen (7,90€). Cette augmentation s’inscrit dans un ajustement du prix du tabac entre les différentes marques, pour atteindre d’ici 2020 l’objectif du paquet à 10€ annoncé par la ministre de la Santé. Pour la liste des produits concernés, voir ici le décret publié au Journal officiel.

Vitesse. Dès le 1er juillet, toute personne roulant à 90 km/h sur une route à double sens sans séparateur central et flashé par un radar se verra sanctionner d’une amende de 68€ et se verra retirer un point sur son permis. Pour consulter l’article l’article d’Envea consacré à ce sujet, cliquer ici.

Gaz. Le gouvernement a annoncé une hausse du tarif réglementé du gaz de 7,45% à partir du 1er juillet alors que la commission de régulation de l’énergie (CRE) avait recommandé une augmentation de 6,5%. Cette hausse supérieure à ce qui était recommandé a été justifié par le gouvernement : “Cette année, les coûts de fourniture du gaz naturel sont en augmentation sensible, notamment du fait de la hausse du prix du gaz naturel sur les marchés, dans le contexte de la hausse des produits pétroliers“. Pour un foyer se chauffant au gaz, cela représentera une augmentation de la facture annuelle d’environ 90€, soit 8€ par mois.

Crédit d’impôt CITE. Le crédit d’impôt dit de transition énergétique (CITE) amorcera au 1er juillet une transformation pour être remplacé à partir de 2019 par un système de prime. A partir du 1er juillet, certains équipements qui étaient éligibles pour un crédit CITE ne le seront plus, à savoir les chaudières fioul THPE et les fenêtres pour le remplacement de simple vitrage.

Information et protection des voyageurs. Enfin, dès le 1er juillet, les opérateurs de tourisme pour des voyages et séjours à forfait seront tenus de mieux informer les voyageurs lors de leur achat. Les opérateurs devront détailler : les modalités de résolution du contrat, le montant des frais liés, le nombre de nuitées, la catégorie touristique de l’hébergement, les conditions d’obtention de passeports et de visas ainsi que toutes les prestations liées au voyage.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez