Des pluies torrentielles font au moins 176 morts au Japon

Des averses torrentielles qui se sont abattues sur le Japon ont fait au moins 176 morts, dans la pire catastrophe météorologique que le pays ait connu en 36 ans. De nouvelles inondations menacent de se produire tandis que la chaleur écrasante et les craintes d’épidémies affectent le pays.

Des pluies torrentielles ont provoqué inondations et glissements de terrain dans l’ouest du Japon la semaine dernière, entraînant un sillage de morts et de destruction notamment dans les quartiers construits il y a plusieurs décennies dans des pentes fragiles.

Au moins 176 personnes ont été tuées d’après le gouvernement, qui a précisé que des dizaines de personnes étaient toujours portées disparues.

Le gouvernement japonais a promis d’allouer 4 milliards de dollars à la reconstruction mardi, et de déployer un budget supplémentaire plus tard si c’était nécessaire.
Les sauveteurs travaillent sous un soleil écrasant alors qu’ils tentent de se faire un chemin dans les piles de bois et de boue qui s’accumulent, à la recherche de corps ou de survivants.

Avec des températures allant jusqu’à 33°C prévues dans les zones dévastées des préfectures d’Okayama et d’Hiroshima, l’attention s’est tournée vers la prévention des insolations parmi les sauveteurs et dans les centres d’évacuation où des milliers de personnes ont cherché refuge.

L’intensification de la chaleur devrait provoquer davantage d’orages et d’averses mercredi, les autorités ayant prévenu que de nouveaux glissements de terrain pourraient avoir lieu dans les zones déjà saturées d’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez