L’Iran affecté par des inondations meurtrières et coûteuses

 » L’Iran affecté par des inondations meurtrières et coûteuses

Des inondations ont fait des centaines de millions de dollars en Iran, notamment pour le secteur agricole, d’après ce qu’un responsable a déclaré jeudi, alors qu’un membre du Parlement iranien a interpellé le gouvernement sur le fait que les fonds disponibles seront peut-être insuffisants pour indemniser les communautés et les agriculteurs.

Près de 1900 villes et villages ont été affectés par les inondations et les précipitations exceptionnellement élevées depuis le 19 Mars. La catastrophe, qui a tué jusqu’à présent près de 70 personnes, a laissé les agences humanitaires démunies, avec près de 86 000 personnes déplacées dans des abris d’urgence.

Les premières estimations indiquent que le secteur agricole a perdu près de 350 millions de dollars, d’après Mohammad Mousavi, responsable de la gestion de crise au Ministère de l’Agriculture de l’Iran.

Le gouvernement a assuré aux habitants, et notamment aux agriculteurs affectés par les inondations, que toutes les pertes seraient compensées. Cependant, d’après Ali Larijani, membre du Parlement, le budget de la nouvelle année ne suffira pas à couvrir les dommages et le gouvernement devrait chercher d’autres ressources.

Le budget iranien est déjà mis sous pression par les sanctions américaines sur les secteurs de l’énergie et de la banque, qui ont entraîné une division par deux de ses exportations de pétrole et restreint l’accès à certains revenus à l’étranger.

Le Président Hassan Rouhani, que les critiques ont accusé de mal gérer la réponse à la catastrophe, a déclaré mercredi que les sanctions affectaient aussi les efforts d’aide aux communautés affectées.

La montée des eaux, les glissements de terrain et les coulées de boue ont bloqué 36 routes dans le pays. De nombreux vols et trains ont également été affectés par les inondations. La Fédération Internationale des Sociétés de la Croix Rouge et du Croissant Rouge a alloué 500 000 dollars pour 3000 familles iraniennes qui ont perdu leur maison ou leur moyen de subsistance dans les inondations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez