Antonio Guterres, le monde n’est pas sur la bonne voie pour lutter contre le changement climatique

 » Antonio Guterres, le monde n’est pas sur la bonne voie pour lutter contre le changement climatique

Lors d’un voyage officiel dans le Pacifique, le secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres a averti que le monde n’était pas « sur la bonne voie » pour atteindre ses engagements en matière de changement climatique.

Le déplacement d’Antonio Guterres dans le Pacifique est hautement symbolique puisque c’est la première fois qu’un secrétaire général de l’ONU rencontrera les leaders du Forum des Iles Pacifiques dans la région.

« Le changement climatique va plus vite que nous… les quatre dernières années ont été les plus chaudes jamais enregistrées » a déclaré Antonio Guterres hier aux côtés du Premier Ministre de la Nouvelle Zélande Jacinda Ardern.

Dans le cadre de l’Accord de Paris, de nombreux pays ont pris un engagement sur le long terme pour maintenir l’augmentation mondiale des températures bien au-dessous de 2°C par rapport au niveau préindustriel, afin de réduire de manière substantielle les effets du changement climatique.

Après la Nouvelle Zélande, Antonio Guterres se rendra à Tuvalu, Vanuatu, et aux îles Fidji pour rencontrer les dirigeants de ces petits États qui tirent la sonnette d’alarme depuis des années concernant les risques encourus par leur territoire devant la montée du niveau de la mer engendrée par le réchauffement climatique.

Les îles Carteret ont été les premières au monde à demander une relocalisation de leurs populations du fait du changement climatique, les prévisions indiquant qu’elles seraient submergées d’ici 2015.

« Nous devons protéger les vies de nos habitants et nous devons protéger notre planète » a déclaré Antonio Guterres.

Cependant, il a félicité les efforts du gouvernement de la Nouvelle Zélande qui a voté une loi ambitieuse la semaine dernière visant à rendre le pays neutre en carbone d’ici 2050.

Aux Fidji, Antonio Guterres rencontrera les leaders du Forum des Iles Pacifiques ainsi que les principaux responsables des gouvernements de la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez