Ponts du mois de Mai : peut-on faire manquer l’école à nos enfants ?

Cela n’aura échappé à personne : le calendrier du mois de mai 2018 est une vraie passoire, les jours fériés tombant en début ou fin de semaine multipliant les possibilités de ponts et de petites vacances propices à une petite escapade en famille. Ainsi la semaine du 1er mai et plus particulièrement celle du 8 mai et de l’Ascension (10 Mai) sont l’occasion de poser un RTT ou deux pour profiter d’un grand week-end prolongé. Mais quid de l’école pour les enfants ?

Le Ministère de l’Éducation Nationale est très clair sur le sujet : “Les vacances prises par les parents en dehors des congés scolaires fixés par le calendrier scolaire national ne constituent pas un motif légitime d’absence”. Au niveau national et public, aucun pont n’a été prévu par le Ministère. Cependant, nombreux sont les parents qui ont posé des jours de congés pour cette occasion. D’après un sondage réalisé par OpinionWay pour le compte de Homair (publication : 24 avril), spécialiste des séjours en mobile-home, “un français sur deux se dit prêt à faire rater des jours d’école à ses enfants pour partir en vacances pendant les ponts de mai”. Avec les beaux jours de printemps, il est vrai que l’occasion est tentante !

Conscientes de cela et anticipant l’absentéisme potentiel dans leurs classes, les académies d’Orléans-Tours, de Rennes, de Caen et de Nantes ont décidé de décaler les vacances de printemps du 25 avril au 14 mai pour absorber les jours fériés et éviter les plaintes des parents et du corps enseignant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez